Les Rencontres-Débats

Les Rencontres-Débats

Le programme de La Petite Foire Paysanne de Semel LPF2019 en .pdf : http://lapetitefoire.lemap.be/sites/lapetitefoire.lemap.be/IMG/pdf/lpf_programme_web-ok_final_20190722.pdf

La Petite Foire, c’est la vitrine de l’agroécologie paysanne. Cette année, La Petite Foire a choisi de vous prendre par la main sur le thème de LA TRANSMISSION AGROECOLOGIQUE, transmission des fermes et des terres, transmission des savoir, des savoir-faire, des savoir-être et des savoir-devenir.

Loin des grand’messes pompeuses, des rencontres-débats seront organisés pour informer, échanger, enrichir et nourrir les têtes… Parce que l’agriculture paysanne ne fait pas que nourrir les ventres !

Débats et tables-rondes tourneront... autour de LA TRANSMISSION AGROECOLOGIQUE !

Programme des rencontres-débats du samedi 27 juillet 2019 :

Conférence introductive
Plus de 65% des agriculteurs ont plus de 50 ans, et parmi eux, seulement 21% ont un successeur, 38% ne savent pas s’ils en auront un et 40% savent déjà qu’ils n’en auront pas ! La part de la population active dans le secteur agricole est aujourd’hui passée sous le seuil des 2%. D’ici quelques années, combien seront-elles/ils encore pour nous nourrir ? LA TRANSMISSION, thème de cette 9ème Petite Foire n’est pas arrivée par hasard : il y a urgence et, aujourd’hui plus que jamais, la militance prend tout son sens ! Avec les témoignages de Silvia Perez, écrivaine militante (notamment aux côtés de La Via Campesina Internationale), de David Dupuis (Terre en Vue), de Anne-Laure Van der Wielen (Sos-Faim).

Défis pratiques de la transmission/reprise d’une ferme
Quand on parle de transmettre une ferme, le sentier pour y arriver est jalonné d’étapes précises. La discussion, portée par Terre en Vue, sera séquencée en trois moments : L’accompagnement des cédants, L’accompagnement et la formation des repreneurs, les obstacles concrets à la transmission. Des intervenants pluriels apporteront leurs témoignages sur cette question cruciale aujourd’hui, alors qu’un tiers seulement des fermes ont un repreneur identifié.
1. L’accompagnement des cédants : introduction par Laurent
Renerken (Sowaccess), avec la participation de Damien Jacquemart (ferme de la Sarthe), Louis Larock (ferme Larock), Marc Vanoverschelde (ferme du Hayon).
2. La formation et l’accompagnement des repreneurs :
Introduction par Olivier Collignon (FJA) et Astrid Ayral (Fugea), avec la participation de Marc Kerkhove (CRABE), Bram Taks (MAP), Kathleen Vanhandenhoven (GAL Condruses : ETA Point Vert), Violène Jacques (CréaJob).
3. Les obstacles concrets à la transmission :
Introduction par Fabian Renaud (ferme Renaud) et Triodos pour un témoignage sur la reprise d’une ferme, avec la participation de Stéphane Taildeman (MAP), Thiago Nyssens (Crédal), Cyrille Larock (ferme Larock), Nadège Roger (ferme château de Fisenne), Romain Lamberty (ferme Lamberty).

Parole paysanne pour réécrire les 17 ODD
L’atelier a pour objet de réécrire, ensemble, les 17 objectifs du développement durable énoncés par l’ONU en 2015, afin de les penser à partir de la question paysanne, à l’aune de notre vision du monde souhaitable, de nos expériences agroécologiques, de nos résistances face aux oppressions de toutes natures (privatisation du vivant par les entreprises mondialisées ; dictature de la finance ; bureaucratisation, technologisation et consumérisation du monde, ...). Nous partagerons nos conclusions lors des différentes étapes de la marche Jai Jagat en Belgique 2020 et les acheminerons ensuite à Genève à l’ONU en 2020. Atelier animé e.a. par Alain Dangoisse (Jai Jagat2020.be, membre du MAP )

L’habitat léger dans le parcours de transmission des fermes
Lors de la reprise d’une ferme, le lieu et la forme d’habitat peut faciliter ou décourager des repreneurs ou des nouveaux venus à l’agriculture. L’hébergement en yourte, en caravane, est souvent une bonne solution. Avec Halé, un collectif militant existant depuis 2015, dont l’objectif est de faire valoir le droit pour chacun de vivre son habitat léger, on s’intéressera aux derniers acquis législatifs et on partagera des expériences d’habitat léger en zone agricole.

Vers une Wallonie hospitalière ?
L’agriculture paysanne milite pour des revenus justes pour les paysannEs. On connaît la situation critique des paysan.ne.s au Sud, ainsi que des travailleur.se.s migrant.e.s dans les campagnes du Sud et du Nord de l’Europe. Migrations libres - collectif de solidarité aux personnes réfugiées qui partage un double objectif, humanitaire et politique - organise une longue marche de Liège à Chiny, avec pour objectif de sensibiliser aux réalités migratoires, de valoriser les pratiques solidaires qui se développent à l’égard des migrant·e·s, d’entendre et de comprendre comment ces réalités sont perçues en milieu rural... afin d’initier un large mouvement permettant d’aboutir à l’affirmation d’une Wallonie Hospitalière ! La marche passe par la Petite Foire et vous invite à venir les rencontrer !

Comments transmettre des territoires preservés ?
Comprendre les grandes tendances de l’aménagement du territoire en wallonie et les évolutions des cadres officiels (pour mieux les combatre). La conférence abordera la question de l’artificialisation et la (non) préservation des terres agricoles en Wallonie (Astrid Bouchedor- FIAN), une analyse critique du nouveau schéma de Développement du Territoire- SDT (Jean Peltier -Occupons le terrain) et un topo sur l’évolution générale de l’aménagement du territoire dans notre région (Inter-Environnement Wallonie)

Comment résister aux projets publics et privés indésirables ?
Témoignages et atelier participatif de co-construction d’un petit guide Atelier de partage d’expériences et de co-construction un petit guide de résistance aux projets publics et privés indésirables (routes, zonings, complexes immobiliers, ...) en Wallonie. Venez partagez vos expériences de résistances à des projets ou les questions que vous vous posez (ou que vous vous êtes posées), auxquelles il faut impérativement savoir répondre pour avancer.

LA Conférence des barbu.e.s !
Qui sont donc ces femmes et ces hommes, certes un peu voûtés et soucieux, qui voudraient bien céder leur ferme, mais pas aux premiers venus ? Comment vivent-elles/ils ce passage de mains paysannes caleuses et déformées par les outils vers de plus jeunes mains, maladroites mais tellement motivées et remplies d’espérance.

Comment mettre en oeuvre la déclaration des droits des paysans pour pérenniser et soutenir l’agriculture paysannes ?
La Déclaration des Nations Unies sur les Droits des Paysans a été adoptée à une large majorité par les Nations Unies fin 2018. Cette conférence particpative propose un retour sur le processus et les acquis de la Déclaration suivi d’une lecture collective de certains articles-clés permettra de mener un exercice de "remue-méninges" avec les participants : Comment pouvons-nous collectivement accompagner la mise en oeuvre de la Déclaration en Belgique ? Comment la Déclaration peut-elle contribuer à nos plaidoyers concernant la PAC, le climat, la régulation des pratiques des multinationales... ?

Atelier SPG
Qu’est-ce que le SPG et que vient-il donc faire à La petite Foire ?

Luttes paysannes d’hier et d’ailleurs. Un atelier pour repenser les luttes paysannes actuelles à la lumière des luttes d’hier et d’ailleurs. Quelles leçons pouvons nous tirer des victoires de nos anciennes et anciens, et des paysannes et paysans du monde entier ? Un moment de recul pour avancer plus vite !

Les Meneurs… de chevaux et autres attelages… vers d’autres horizons !
Ils travaillent avec leur animal de traction au quotidien… mais loin, loin, du costume passéiste qu’on voudrait leur faire endosser, ils ont dépoussiéré les machines et les outils pour les mettre résolument au service de la forêt, des champs, des prairies, des surfaces maraichères, des espaces publics !

Le dimanche, la Prairie accueillera les démonstrations de la Souveraineté technologique paysanne, et des conférences restitueront les réflexions de la veille. Le Marché Paysan mettra à l’honneur paysanNEs, artisanEs, productrices et producteurs, associations militantes : l’occasion de partager et savourer les productions et savoir-faire issus de nos terres, de nos mains et de notre créativité. Vous y rencontrerez celles et ceux qui, au quotidien, produisent nos nourritures alimentaires, énergétiques et intellectuelles.



Salut, nous (2 personnes) cherchons du co (...)
Je démarre de faux les tombes vers 9h
Bonjour, Y aurait-il un conducteur qui démarre (...)
BRUXELLES- SEMEL JE CHERCHE, la femme qui (...)
On démarre vers midi de Grez-Doiceau (Brabant (...)
Share