Les Rencontres-Débats

Les Rencontres-Débats

Comme l’an dernier, loin des grand’messes pompeuses, des rencontres-débats sont organisées pour informer, échanger, enrichir et nourrir les têtes… Parce que l’agriculture paysanne ne fait pas que nourrir les ventres !
En marge de l’Espace Rencontres-Débats, certains stands vous invitent aussi à des moments de pause "intellectuelle"... Retrouvez-les ci-dessous.

Samedi 28 et Dimanche 29 juillet

Débats et tables-rondes tourneront...autour des Circuits-Courts, sans court circuit !

Au programme

  • SAMEDI 28 JUILLET

> de 12 à 13h : "Zéro Phyto / Zéro Déchet" avec Marc Knaepen (Province de Luxembourg)

> de 13h20 à 14h20  : présentation de la Charte Commune Paysanne du MAP avec Alain Dangoisse et autres instigateurs de cette Charte proposée aux (futur-e-s) élu-e-s dans le cadre des prochaines élections communales et que le Mouvement d’Action Paysanne vous propose de soutenir, diffuser, défendre avant cet automne. (voir aussi sur http://chartecommunepaysanne.lemap.be )

> de 14h40 à 15h40 : "Prix juste et Salaire vital : Commerce équitable et Circuits-Courts" présenté par Oxfam-Magasin du Monde/SoCoPro - Discussions sur des pistes pour définir des prix rémunérateurs pour les paysan.ne.s et accessibles pour toutes les couches de la population. Avec Bernard Moreau (MAP), Bernard Mayné (SoCoPro), Pierre Santacatterina (Oxfam-Magasins du Monde)

> de 15h45 à 16h30 : sur le stand Groupe One - Atelier entreprenariat alternatif : Changer de modèle alimentaire et agricole, et entreprendre autrement ? Des conseillers, formateurs, financeurs seront là pour vous aider ! Avec Alexandre BERTRAND (Groupe ONE), un représentant de Rencontres Des Continents, un représentant du MAP

> de 16 à 17h30 : Atelier de Agroecology in Action (AiA) : « Qu’entend-on par pratiques agroécologiques ? » Moment d’échange et d’intelligence collective autour de la définition des pratiques agroécologiques telles que nous les percevons chacune et chacun dans nos pratiques. Avec Anissa Ouertani (Sentiers Innombrables) et Eva Régibeau

> de 17h50 à 18h50 : Présentation, débat : « Agriculture sociale : créer des partenariats entre les fermes et des institutions sociales en Wallonie » - Permettre à une personne fragilisée par la maladie (physique ou psychique), le handicap, ou une situation de vie difficile, de se ressourcer et vivre une expérience porteuse en partageant les activités d’un agriculteur, d’un maraîcher. Renouer par là avec des pratiques multiséculaires en rendant à l’agriculture sa multidimensionnalité. Une réalité en plein essor et dont nous témoignerons à partir de nos expériences hennuyère et brabançonne. Avec Véronique Cossement-Monnart, Agricultrice à La Ferme du Buis et Référente sociale du projet Agriculture Sociale du GAL des Plaines de l’Escaut, et Samuel Hubaux, Coordinateur asbl Nos Oignons

> En début de soirée (lieu et heure à confirmer) : Projection « Les petites fermes », un projet de série documentaire sur les pratiques agroécologiques en Belgique. En cours de réalisation. Avec Dimitri Vanham

  • DIMANCHE 29 JUILLET

> de 10 à 11h00 : Atelier sur l’Organisation de Jai Jagat 2020 - Dans la continuité des marches des Sans Terre en Inde, Ekta Parishad s’apprête maintenant à lancer une
nouvelle campagne intitulée *Jai Jagat 2020*. L’initiative a déjà rencontré le soutien de certains partenaires, dont le Mouvement d’Action Paysanne, qui vont s’activer afin d’organiser une marche de Bruxelles à Genève ; celle-ci s’achèvera par « un parlement des peuples » portant les voix des paysans et paysannes du monde entier. D’autres marches en partance d’Espagne, France, Allemagne, Géorgie, ...et aussi d’Asie, se croiseront à Genève. Cet atelier aura donc pour objectif d’amorcer les préparatifs de cet événement à venir. Le MAP et le mouvement des Amis de la Terre (Belgique) s’implique dans ’Jai Jagat 2020’, déjà avec le soutien d’Uniterre & la Confédération paysanne, du CNCD, de OXFAM, Association21, ATD quart-monde, …
Alain Dangoisse : "Nous marcherons de ferme en ferme, pour rencontrer à chaque étape ’les paysans’, ceux qui nous nourrissent et prennent soin de la terre, et pour dialoguer en fraternité avec ’les citoyens du monde’ - tout au long des villages et villes traversés, notamment avec ’les sans’ (migrants, sans travail, sans logement, … ).
Nous plaidons pour que l’’Ethique’ soit au cœur des débats et des actions, pour que la ’Justice sociale’ guide les politiques environnementale, agricoles, culturelles, sociales, économiques, … . Nous agissons pour que les options de ’Développement’ soient en faveur de l’harmonisation entre les peuples et dans la relation à la nature ( plutôt que porteuses d’inégalités et trop souvent de misère, de ’surdéveloppement’ et donc de destructions et de violences). Nous optons pour construire et soutenir des ’Sociétés non-violentes’, qui prennent soin de tous, des plus petits d’abord, et de la nature.
Le processus est important : il met en œuvre un cheminement avec des paysans, des militants de l’écologie sociale , des enseignants, des personnes plus démunies, des jeunes et des plus âgés … Ici en Belgique, en mai 2020, nous tiendrons une ’assemblée des peuples’ , un espace pour exprimer devant nos propres institutions notre quête de justice, notre volonté d’assumer ce qui fait notre bien-être et le ’bien commun’. Ensuite au terme de cette marche, en septembre 2020, nous rejoindrons Genèves pour contribuer de manière résolument multiculturelle - ils viendront de toute l’Europe (Allemagne, Suède, France, Espagne), mais aussi de l’Inde, de l’Afrique, de l’Asie, de l’Amérique latine …- à un plus vaste ’assemblée de tous les peuples’. Nous rentrerons aussi en dialogue avec les institutions internationales de cette ville (ONU, UNICEF, OIT, … et avec les ’banques’)."

> de 11h20 à 12h50 : Atelier Agroecology in Action (AiA) sur "Les limites de la solidarité Villes-Campagnes" : Pourquoi une solidarité ville-campagne ? Quelle solidarité la campagne attend-t-elle de la ville ? comment se construisent les solidarités ? quels obstacles sont rencontrés ?, avec Damien Charles (Quinoa – AiA ) et Sébastien Kennes (RDC – AiA)

> de 14 à 15h00 : Une large table-ronde autour des circuits-courts... du local au global, États des lieux des freins et des opportunités au développement des circuits-courts du niveau local au niveau international. Avec la précieuse collaboration de Olivier De Schutter, de Thérèse Mahy (députée provinciale en charge de l’agriculture en Province de Luxembourg) et d’Ariane Charrière (paysanne militante du MAP et productrice en circuits-courts), animé et modéré par Sébastien Kennes

> de 15h10 à 16h10 : présentation de la Charte Commune Paysanne du MAP avec Alain Dangoisse et autres instigatrice... et teurs de cette Charte proposée aux (futur-e-s) élu-e-s dans le cadre des prochaines élections communales et que le Mouvement d’Action Paysanne vous propose de soutenir, diffuser, défendre avant cet automne. (voir aussi sur http://chartecommunepaysanne.lemap.be )

> de 16h30 à 18h00  : "Disparition des terres agricoles en Belgique : état des lieux et leviers d’actions" - Atelier-discussion avec des représentantEs de différents collectifs en lutte contre l’accaparement et la marchandisation des territoires et des lieux de vie, membres du réseau "Occupons le terrain". Etat des lieux sur la situation actuelle de nos terres agricoles belges : conclusions de l’étude publiée par FIAN Belgium. Avec Astrid Bouchedor


INSCRIPTION
BENEVOLES 2018

CO-VOITURAGE


Bonjour On cherche ma fille et moi un (...)
Bonjour Dimanche : 2 places dispo de SEMEL (...)
je pars de Boult aux bois en france dans les (...)
Salut, Je cherche une place vers Mons (...)
Bonjour. Je rentre sur Bruxelles en fin de (...)
Share