Les Spectacles et les Artistes

Les Spectacles et les Artistes

La Petite Foire des Artistes !

Des artistes dans un évènement paysan ? Mais oui, bien sûr ! Déjà parce qu’il est sûr que la musique, le théâtre, l’art en général, apportent toujours une touche plus conviviale au moment, mais surtout parce que le paysan et l’artiste mènent depuis des décénies le même combat : tous deux militent pour la reconnaissance de leur métier, ainsi que pour un salaire décent.
Mis à part la militance pour les mêmes droits, les paysans et les artistes restent en lien étroit. Le paysan qui chantonne en travaillant aux champs n’est-il pas, lui aussi, quelque part, un artiste ? Ne faut-il pas une belle dose de sensibilité pour apporter toutes ces belles couleurs à un potager riche en saveurs, tout comme il faut une maîtrise parfaite de son art pour mouler un delicieux fromage ?

Pour cette édition 2018, comme les années précédentes, les artistes présents sont, d’une façon ou d’une autre, paysans ou proche du milieu paysan. TouTEs, à leur dimension, au travers de leurs créations, militent pour l’agriculture paysanne, dans leur quotidien, dans leur projet artistique, ou dans les deux. Et c’est ca qui nous est important. Mélanger les deux milieux, les deux combats. S’entraider dans cette militance permanante ! Artistes, PaysanNEs en route vers l’agroécologie paysannerie. C’est parti....Deux pas de deux, en chantant comme des gueux, ça donne une Petite Foire à chanter, à danser, et à ne pas rater !

Au programme de l’Espace Artistes

SAMEDI 28 JUILLET

> de 11h30 à 12h : Théâtre avec La Petite compagnie en carton : « Interlude poétique ». Quelques vieilles planches, des trappes à gogo, voici le décor de Babette et Aglaé, deux agents d’une société secrète. Leur mission : combattre la terreur en cultivant la joie. Pour ce faire elles vont tenter de relever les défis que leur lancera le public. Soucieuses de procurer un panel varié de plaisirs elles prendront diverses apparences, musiciennes du bruit, conteuses d’absurde, cabotines acrobate, gymnosophistes, fil-de-fériste, ou encore dresseuses de chats.

> de 13h30 à 14h30 : Concert avec Icare. Sur la piste, vincent et renaud, artistes outsiders, régine et luc, singers...
avec nos rêves
ceux qui brûlent le ventre
avec nos limites
celles qui brûlent les ailes
didié, musicien électro, puis charles, artiste outsider nous rejoignent
6 copilotes, ça va chauffer
sur la piste,
super-jet
on embarque
la cale bourrée d’images
lamborghini fonce et se défonce, saut dans le vide en parachute, victor dit toujours ja, goéland s’envole pour le grand large, je perds la tête et j’me marre, camion bolide sur les routes du monde…
les images deviennent chansons
on met les gaz, décolle, baptême de l’air, sueurs et frissons
kings du parachute
on envoie la sauce, plein gaz, rase-mottes, looping avant, haute voltige
boeing, big bang
bienvenue dans notre zinc

> de 15h à 16h00 : Théâtre Impro avec « Les drames du Cerf d’Arlon » VS « Les Zherbivores d’Herbeumont »

> de 15h30 à 17h30 : En déambulatoire : Clowns à gogo avec La compagnie du Bouton. Jeanette et Jeannot parcourent le monde pour émerveiller les plus petits comme les plus grands. Ils s’invitent aujourd’hui, dans un ici et maintenant, près d’un passant, d’un curieux, entre humour et absurde. Un univers clownesque, musical et poétique à rencontrer et à vivre, intensément.

> de 17h à 18h00 : Concert avec Touko Sari. Touko Sari, qui signifie : nul n’est étranger, en batonou, une langue béninoise c’est du reggae métissé, original et sans frontières. Une joyeuse bande sonore dont la simplicité et la générosité des chants vont droit au cœur. Depuis les quatre coins du monde, en passant par les profondeurs du nord Bénin et jusqu’aux ruelles de Bruxelles, ce bouillon multiculturel épicé vous présentera un trio acoustique qui vous réchauffera le corps sans additifs !

> En début de soirée (lieu et heure à confirmer) : projection de "capsules fermes", réalisées par Chemins de Traverse (Dimitri Vanham)

> de 20h à 21h15 : Concert avec Musique d’action paysanne. Des jeunes paysan(ne)s ont lâché leurs fourches à foin pour vous chantonner la bonne parole des anciens. Venez découvrir les joies, mais aussi les peines du milieu paysan. De la musique par-ci, des chansonnettes par-là. Une militance douce et respectueuse de la nature !

> de 21h30 à 22h00 : Jonglerie en lumière avec Lucioles Épileptiques : « Le feu tombe à l’eau »

> de 22h à 23h30 : Concert Fanfare avec The Balkazar project. De la mer noire aux contreforts des Carpates, Le Balkazar Projet vous propose un véritable voyage musical. Explorant les sonorités d’Europe de l’Est et des Balkans le tout saupoudré d’influences Klezmer, cette fanfare revisite ses classiques en y apportant une touche bien de chez nous ! Collant à la tradition avec sa section cuivres (saxophone, clarinette, trompette), Le Balkazar Projet incorpore ses petits plus, par une rythmique où la batterie et les percussions se chamaillent les pulsations, un banjo et un violon qui y insèrent leurs mélodies sautillantes, le tout sur le fond de basses enivrantes amenées par le sousaphone et l’euphonium. Ce mélange explosif invite petits et grands à se trémousser frénétiquement sur les accords tellement caractéristiques du Balkazar Projet.

> de minuit à 1h00 : Danse libre des 5 Rythmes avec Virginia Della Valentina. Virginia enseigne le mouvement libre à travers la Danse des 5 Rythmes. Pour clôturer cette 1ère journée Petite Foire, elle vous propose de célébrer la tribu des amoureux de la terre (ou du vivant, ou..) en dansant tout simplement ! Sur des rythmes variés, nous laisserons nos pieds guider intuitivement notre danse et exprimer notre liberté, nos engagements et notre place dans le monde ! Bienvenue à toutes et tous, de 0 à 99 ans, avec ou sans complexes, et surtout, comme vous êtes !

DIMANCHE 29 JUILLET

> pendant la journée en déambulatoire : Jonglerie avec Lucioles Épileptiques : « Le feu tombe à l’eau »

> de 11h à 12h00 : didgeridoo/concert conté avec Pacha mama : « Magicwood ». Place au conte, au chant et à la musique. C’est parti pour un voyage au pays des Aborigènes, à la découverte du didgeridoo, cet instrument fabriqué à partir d’une branche d’arbre creuse et dont l’embout est recouvert de cire. Les sens sont mis en éveil, en corrélation avec les rythmes de la nature. Des sonorités nouvelles qui agissent tant comme de multiples résonances à l’intérieur de soi que comme un périple au travers des temps et des continents lointains.

> de 13h à 14h00 : Théâtre avec Christelle Delbrouck et Sophie Jallet : « Rugueux ». A l’heure où tout doit paraître lisse, sans tache, où les sujets qui fâchent sont bannis de nos conversations quotidiennes afin de ne heurter personne, il nous semble important de prendre quelques risques et de recommencer à aborder la vérité qui nous entoure. De façon décalée ou en véritable choc frontal. Tout en tenant compte de l’avis des gens. Avant le début du spectacle, la comédienne se promène dans la rue, le festival, les magasins, un bar et écoute les sujets de conversation, voire y participe. En s’inspirant directement des propos entendus, de la presse, du moment et d’échanges avec le public avant et pendant le spectacle, elle partira dans des séquences improvisées abordant les aspérités de la vie avec joie, bonne humeur, dérision et un rien de causticité. Durant le spectacle, Sophie Jallet improvisera également avec une banque de sons directement inspirée par les rencontres du jour.

> de 14h15 à 15h00 : Animation Bal Folk avec « Dansons ensemble ». Des danses entraînantes avec pour seul point commun des pas extrêmement simples et accessibles à tous, des enfants aux aînés. Après quelques minutes d’apprentissage pour chacune, c’est parti pour la danse ! En cours d’animation, nous refaisons certaines d’entre-elles, pour le simple plaisir de les danser avec encore plus de légèreté.

> de 15h30 à 16h30 (ou 16 à 17h00) : Récital gastronomique, « Les Goûts de la révolte », avec Fanchon, Chanteuse de barricade ! Telle est Fanchon dont la voix tendre et passionnée fait revivre les insurrections du passé et donne des ailes au renouveau des révoltes présentes et à venir. (Raoul Vaneigem).
Fanchon Daemers est chanteuse & musicienne, auteure, compositrice, interprète. Elle est aussi actrice et s’est formée au Centre de Travail J.Grotowski, à Pontedera, de 1987 à 1989. Depuis 2001, Fanchon a créé plusieurs récitals et projets autour de la nourriture au sein d’une réflexion sociale solidaire. "Les Goûts de la révolte", c’est un récital gastrosophique, qui va de la culture à l’assiette... Un récital de gastronomie politique et citoyenne ...
qui se décline comme un menu jusqu’au café... du Chiapas, en passant par la désobéissance civile des luttes vinicoles d’hier, ou encore de l’autogestion de la Makhnovstchina aux ZAD d’aujourd’hui. Autant de champs libres et solidaires contre la malnutrition, l’empoisonnement, l’inculture, l’appropriation et l’oppression fomentés et entretenus par un profit marchand insatiable que celui des "mangeurs de terre"… Terroirs sans frontières d’où remontent les chants d’une Terre amoureuse, une Vie à vivre… ensembles, ET libres
.


INSCRIPTION
BENEVOLES 2018

CO-VOITURAGE


Bonjour Dimanche : 2 places dispo de SEMEL (...)
je pars de Boult aux bois en france dans les (...)
Salut, Je cherche une place vers Mons (...)
Bonjour. Je rentre sur Bruxelles en fin de (...)
Bonjour, je pars de Bruxelles dimanche matin (...)
Share